UN DIMANCHE AU ZOO DE VINCENNES

by Mademoiselle Pucine


Le parc zoologique de Paris célébrait le lundi 2 juin ses 80 ans d’existence, et pour moi le jour même c’était mes 23 ans.

Le zoo de Vincennes ayant rouvert ses portes le 12 avril, nous en avons profité pour aller y faire un tour fin Aout.

Le dernier zoo que j’avais fait c’était celui de La Palmyre, et cela remonte à déjà au moins dix ans et ce qui avait retenu mon attention à l’époque, c’était les magnifiques Flamants Roses de Cuba.

ZOO-16

 

Les infos pratiques

Le parc est ouvert toute l’année :

– de mi-octobre à mi-mars : de 10 h à 17 h ;

– de mi-mars à mi-octobre : de 10 h à 18h en semaine et de 9h30 à 19h30 les week-ends, jours fériés et vacances scolaires toutes zones.

Tarifs : plein tarif : 22 € ; tarif 12-25 ans : 16,50 € ; tarif 3-11 ans : 14 € ; gratuit pour les moins de 3 ans.

Des pass annuels sont également disponibles.

Côté restauration, le parc dispose 2 restaurants, 4 snacks et enfin deux aires de pique-nique sont également à disposition des visiteurs.

 

PLAN ZOO

Le parc est découpé en cinq zones :

PATAGONIE, un espace de 16570 m², où l’on déambule entre côtes rocheuses et pampa. Première biozone à être visitée à l’entrée du parc, la Patagonie figure parmi les hauts lieux de la biodiversité. Sur un fond de décor rocheux, entre plages et vastes étendues d’eau, les otaries à crinière se prélassent, en compagnie des manchots de Humboldt, espèce chère au zoo puisque déjà présente avant sa fermeture. On découvrira également les nandous, le lièvre de Patagonie ou encore les pumas et pudus des Andes.

SAHEL-SOUDAN, un espace de 45215 m², où l’on se retrouve dans la savane africaine. La biozone sahélo-soudanienne occupe le plus vaste espace du Parc zoologique de Paris. Lorsque l’on pénètre dans la biozone, on se retrouve directement nez à nez avec les lions. Puis viennent ensuite les zèbres de Grévy et les rhinocéros blancs, qui cohabitent ensemble, les oryx et les addax. Mais ce qu’on remarque vraiment dans cette biozone ce sont les girafes, au coeur de la zone. C’est également dans cette zone qu’on trouve la grande volière

EUROPE, un espace de 10800 m², où l’on admire les forets européennes et leurs habitants. La biozone européenne est située près de l’ancienne entrée publique de Saint-Mandé, au pied du Grand Rocher. Le Grand Rocher abrite le vivarium qui présente trois biotopes différents (marais, garrigue et montagne froide) dans lesquels évoluent des représentants de la petite faune européenne menacée : grenouilles, tritons, crapauds, tortues, lézards et serpents. C’est également dans cette zone qu’on retrouve les vautours, les loups mais aussi les lynx.

GUYANE, espace de 12530 m², où l’on découvre une ambiance tropicale. En pénétrant dans la biozone Guyane-Amazonie, on s’immerge directement dans les décors sauvages des contrées tropicales. Flânant entre la Grande Serre, les bassins et enrochements, on y découvre une faune sauvage particulièrement diversifiée. Au total 67 espèces cohabitent dans la biozone. De nombreux primates, sakis à face blanche , tamarins et ouistitis, s’ébattront dans les branchages, mais aussi le magnifique toucan Toco.

MADAGASCAR, espace de 9655 m². On pénètre dans la biozone Madagascar par la Grande Serre, en quittant la biozone Amazonie – Guyane. Au sein d’une forêt tropicale humide toujours aussi dense, on découvre multitude d’espèces très colorées : les oiseaux tels que les ibis huppés ou les foudis de Madagascar ainsi que les reptiles et amphibiens tels que le caméléon panthère ou la grenouille tomate. On découvrira les lémuriens, espèce emblématique de l’Ile de Madagascar.

ZOO-15   ..     ZOO-13

 

ZOO-9

 

ZOO-4

 

ZOO-7   ..     ZOO-3

 

ZOO-8

 

ZOO-10   ..     DSC_0108a

 

DSC_0177a

 

Les plus :

– Le décor
– Les panneaux pédagogiques
– La grande serre
– Des enclos vastes

Les moins :

– Un prix élevé

En espérant que les photos vous donne envie d’aller y mettre les pieds si ce n’est pas déjà fait !

A bientôt 🙂

ZOO-2

Vous aimerez peut être

%d blogueurs aiment cette page :